Adapter son CV aux logiciels de recrutement

img1_0

Notre vie est gérée et réglée par des algorithmes dans bien des aspects. Le recrutement n’échappe pas à la règle. Outre nos profils sur les réseaux sociaux professionnels, nos blogs ou nos sites internet, les mots-clés comptent également énormément dans nos CV.

Les ATS, qu’est-ce que c’est  ?
Le recrutement a changé, les employeurs et cabinets de recrutement sont de plus en plus nombreux à utiliser un ATS (Applicant tracking system), un système de suivi des candidatures, qui leur permet notamment de faire une première sélection parmi tous les CV qu’ils ont reçus.
Pour cela, il leur suffit d’entrer quelques mots-clés et critères qui correspondent aux qualités  indispensables pour le poste.

Le processus de sélection
Les CV reçus par le recruteur vont passer par un parser, un logiciel qui va casser toute la mise en forme du CV pour en extraire le texte brut. Le contenu sera ensuite organisé en différentes catégories : expérience, formation, compétences etc. Chaque CV sera ainsi standardisé pour entrer dans la base de données de CV de l’entreprise.
Il suffit alors au recruteur d’entrer des mots-clés, critères ou compétences spécifiques pour commencer sa recherche et voir quels profils et CV “matchent” et correspondent le mieux à ce dont il a besoin. Les CV apparaîtront en fonction de leur pertinence et le recruteur pourra donc commencer sa propre lecture de la sélection affinée.

Passer la première sélection
Une règle toute simple : évitez les mises en forme compliquées. La première sélection ne dépend pas du recruteur mais uniquement de la machine. Pour que le texte soit correctement lu par la machine, n’incluez pas de zones de texte ou de photo. Pour savoir ce qui sera pris en compte par le logiciel, une fois votre CV terminé, sélectionnez tout le texte (Ctrl+A). Si des éléments de texte ne sont en surbrillance, ils ne passeront pas à travers le parser, il faut donc le mettre en forme d’une autre manière.

L’importance des mots-clés
Comme pour le référencement des sites internet sur les moteurs de recherche, les mots-clés sont absolument primordiaux aujourd’hui pour espérer passer le filtre de l’algorithme du logiciel.
On sait déjà que son CV doit être personnalisé pour chaque candidature. Pour faire en sorte de passer le test, n’hésitez pas à reprendre quelques termes pertinents de la description de poste, soit dans les tâches décrites, soit dans les qualités personnelles requises.
Si par exemple vous êtes manager, incluez des mots-clés tels que gestion d’équipe, efficace,incentive, leadership…
Si vous êtes comptable, utilisez des mots-clés du type audit, bilan comptable, facturation, attentif au détail… Mentionnez également les logiciels comptables que vous maîtrisez.
Pour avoir une idée des mots-clés pertinents pour un poste donné, on peut notamment se rendre sur le site de Pôle Emploi et lire les fiches métiers proposées.

Adaptez votre langage à celui du recruteur
Faites attention au vocabulaire de l’entreprise : certaines parlent de gestion des ressources humaines, d’autres de management des ressources humaines. Pour en avoir une meilleure idée, allez sur le site de l’entreprise et aller voir les profils de certains employés de cette entreprise sur LinkedIn ou Viadeo.

Présentez votre projet professionnel
De manière générale, inclure quels sont vos objectifs professionnels permet au recruteur d’avoir une meilleure idée de votre profil et de votre personnalité. De plus, en présentant en quelques lignes ce que vous souhaitez faire, vous pouvez inclure des mots-clés qui n’auraient pas forcément fait partie de votre expérience professionnelle passée. Si vous étiez comptable et que vous souhaitez devenir chef de projet, vous pouvez mentionner dans votre projet professionnel que vous souhaitez utiliser vos qualités créatives et relationnelles. Cela vous permet donc de coller un peu plus aux critères relatifs à ce type de poste et de donner plus de chances à votre CV de passer sous les yeux du recruteur.

Posté dans Recrutement